Dès son lancement, la nouvelle boutique en ligne a fait de nouveaux adeptes. Et pour cause, j’avais proposé une remise de 100 euros sur la première commande qui serait enregistrée. Le bénéficiaire de cette offre avait donc toute latitude pour choisir le modèle de son choix parmi la centaine de chemises hommes qui est désormais disponible. Serait-ce un modèle de la gamme chemises Originales, qui se caractérise essentiellement par le travail des coupes et des finitions ? Ou bien une des références de la ligne chemise mode homme qui pousse un cran plus loin les effets décoratifs en ton sur ton ?  Sinon, avec plus hardiesse et à destination de circonstances plus festives (chemise mariage ?) pourquoi ne pas en profiter pour oser les chemises luxe ?

En outre, étant donné que toutes ces chemises fashion sont fabriquées à la pièce, il n’y a plus de limitations en termes de tailles et de couleurs. C’est ce qu’on appelle avoir l’embarras du choix ! Une chemise bleue pâle et son petit côté business ? Une chemise noire, tellement tendance ? Une chemise blanche dont les superpositions de tissu créent, par transparence, un effet graphique d’intensités de blancs ? Pour les plus audacieux,  une chemise grise, légèrement chinée de noir, aux reflets soyeux ?

Rachid n’a pas tergiversé bien longtemps, se fixant sur une des pièces emblématiques de la marque. En effet, la chemise Mode Imari est une chemise kimono, qui incarne le style de la chemise ouverte élégante sans cravate dont la marque se fait une spécialité. Une chemise avec col Mandarin (parente éloignée de la chemise col mao) et poignet Troubadour (variation sur la chemise poignet mousquetaire) qui se suffit à elle-même.

Les retours que j’ai eus sur Facebook me prouvent déjà que Rachid s’est avéré un parfait ambassadeur de la marque dans les chaudes nuits de Marrakech. Il a sans doute fait sienne cette phrase extraite des Mille et Unes Nuits : « La nuit c’est le salut de l’âme. »